Brèves Cinezic N° 5

https://www.facebook.com/Cinezic

cinezic07@laposte.net

Les brèves de Cinézic : L’actualité du film musical. N° 5 : juin 2019.

  • Chez nos amis. Lux scène nationale Valence : nouvelle saison (2019-2020).

Ce mardi 25 janvier voyait le Lux annoncer sa prochaine saison, un événement auquel Cinézic était invité. Une nouvelle saison pleine de surprises avec pour objectif de « ré enchanter le présent », une belle priorité pour les temps à venir. Si la programmation cinéma n’est pas encore tout à fait bouclée pour faire l’objet d’une présentation, quelques dates ne devraient pas manquer de susciter de l’intérêt chez le public Cinézic. Le samedi 19 septembre à 19 h le double talent de chorégraphe et de cinéaste de Christophe Haleb nous invite au travers des films de la série « Entropico » à découvrir l’appropriation des espaces publics par de jeunes danseurs, corps mouvants sur musique urbaine entre Marseille, La Havane et Fort de France : vivifiant !

Pour les jazzophiles, le quartet de Louis Sclavis rend hommage au maître du street art Ernest Pignon le jeudi 14 novembre à 20 h dans un dialogue entre œuvres picturales et musique.

Le mercredi 22 janvier, Lux nous invite à une rencontre entre le trio de Mathieu Bauer, Buster Keaton dans « La croisière du Navigator », l’acrobate comédien Arthur Sidoroff et le conférencier Stéphane Goudet, spécialiste de Keaton.

Et bien d’autres dates et spectacles à découvrir notamment pour les amateurs de danse. A découvrir sur le site du Lux :

https://www.lux-valence.com/
  • Jazz en Vivarais :

Lors de sa 12ème édition (9 et 10 août 2019), Jazz en Vivarais a la bonne idée d’inviter le pianiste new-yorkais Joël Forrester et son sextet (avec François Gallix à la contrebasse). Les cinéziciennes et cinéziciens ont eu le plaisir de découvrir le grand talent de Joël Forrester lors du dernier festival Cinézic en accompagnement de « La ruée vers l’or ». A ne pas manquer le samedi 10 août !

  • A l’affiche.

Beaucoup de films musicaux en sortie en ce moment.

On ne s’étalera pas sur « Rocketman » de Dexter Flechter, le biopic de Elton John qui vient de sortir et qui fait la une des médias. A Cinézic on n’a pas trop aimé malgré le côté indéniablement musical de l’œuvre. Soyons méchant et livrons la critique d’Olivier Lamm du journal Libération : « Au-delà de l’indécente hypocrisie qui s’affiche, « Rocketman » est éprouvant d’un bout à l’autre pour sa tapageuse insipidité (une invention esthétique exclusive de notre époque sur laquelle il faudra un jour revenir) et sa manière odieuse de traiter l’histoire – par-dessus la jambe ». Libération. 28 mai 2019.

« Amazing Grace ». Documentaire. 2019. 1h27 mn. Los Angeles, janvier 1972, dans une petite église en plein cœur du quartier de Watts (ghetto noir), Aretha Franklin donne un concert dans une cadre intimiste (enfin pas si intimiste que ça, on discerne dans l’assistance un certain Mick Jaeger). Le concert donnera lieu à un enregistrement, chef d’œuvre de la soul music : l’album « Amazing Grace ». Mais voilà, le concert a fait l’objet d’un film qui ressort aujourd’hui sous la patte d’Allan Elliott et de Sydney Pollack. Alors oui, c’est bien un moment de Grace qui mériterait une programmation dans le cadre de Cinézic, festival du film musical de Vernoux en Vivarais.

« Bright light – Karen and the process ». De Emmanuelle Antille. 2018. Suisse. C’est sûr, pas la même couverture médiatique que pour Elton John. Née en 1937, Karen Dalton est un peu la sœur aînée des folksingers des années 60. Elle se distingue par une voix qui vous prend à la gorge et par son jeu de guitare ou de banjo « long neck ». Elle côtoie Fred Neil (« The oter side of this life »), Dino Valenti (« Let’s get together »), Tim Hardin (« If I where a carpenter »). Bob Dylan dit d’elle : « Ma chanteuse préférée… était Karen Dalton. Karen avait une voix comme Billy Holliday et jouait de la guitare comme Jimmy Reed … j’ai chanté avec elle plusieurs fois » ). Deux albums à la fin des années soixante et début des années 70, devenus culte aujourd’hui, ne suffisent pas lui assurer une notoriété. Son incapacité à accepter les règles du show business et du spectacle, son angoisse face au public, la condamnent irrémédiablement. Elle meurt misérablement en 1993 à Woodstock du Sida. C’est un véritable travail d’enquêtrice, d’historienne auquel se livre la réalisatrice Emmanuelle Antille, dans un film plein d’émotion. Cherchant à retrouver l’âme de cette chanteuse de sa cabane du Colorado à Woodstock, dans les rares témoignages, quelques films et surtout ses chansons. Un film émouvant.

Bande annonce : https://www.youtube.com/watch?v=TJWj8lyBJ94

Une chanson : https://www.youtube.com/watch?v=k5H4-Eafu8A

Et encore d’autres nouveautés qui trouveront place dans le prochain numéro de « Brèves de Cinézic ».

  • Cinéma Le Vivarais à Privas (notre partenaire pour l’animation scolaire).

Projection de « Yesterday » de Danny Boyle. 1H57. GB. Mercredi 17/7 à 18h ; Vendredi 19/7 à 21 h ; Dimanche 21/7 à 20h30 ; Lundi 22/7 à 20h30 ; Mardi 23/7 à 18h (En VO le mercredi, dimanche et lundi)

Et encore d’autres nouveautés qui trouveront place dans le prochain numéro de « Brèves de Cinézic ».

  • Cinézic 4ème édition :

Il se murmure dans les chaumières que la quatrième édition du festival Cinézic, festival du film musical de Vernoux en Vivarais, pourrait bien s’ouvrir le samedi 26 octobre avec une animation à l’Ehpad Beauregard, des expos photos à la salle Nodon, au Repère, à l’Ehpad (« Aït Séghrouchen – hommes libres de Michel Rissoan), à la bibliothèque municipale et dans d’autres lieux à venir (documents exceptionnels sur le festival folk du Péage de Roussillon – 1972). Mais aussi la projection du film « Diesel » de David Basso, à 18h salle Nodon en présence du réalisateur. Enfin en soirée nos amis de l’association « Konvoi exceptionnel » nous proposent de poursuivre la soirée avec un concert Punk dans le droit fil du film « Diesel » à la salle du Lac à Vernoux-en-Vivarais. Pas de quoi s’ennuyer en attendant la suite des festivités.

  • La vidéothèque de Cinézic : « Twenty feet from stardom »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *