Bréves cinezic N°4

www.facebook.com/Cinezic

cinezic07@laposte.net

Les brèves de Cinézic : L’actualité du film musical. N° 4. Avril 2019.

Chez nos amis 

Si vous avez raté « le grand bal » (voir brèves de Cinézic n° 1), Ecran village vous propose deux séances de rattrapage. D’abord le 13 avril à Désaignes, en partenariat avec Musique aux sources. La projection sera accompagnée d’un stage de danse, puis d’un bal folk avec le groupe Cab’cabaret. Enfin à Chalencon le 27 avril, projection suivie d’un bal folk avec Folbemol. Pour plus d’informations voir le site d’Ecran village.

Nous ne sommes pas seuls dans l’univers 

Cinézic a des cousins. Deux manifestations autour du cinéma musical prospèrent dans notre pays, de quoi bientôt former un syndicat, un club……

F.A.M.E , festival international de films sur la musique vient de tenir sa 5ème édition à la Gaité lyrique, au cœur de Paris du 13 au 17 février. « Une compétition, des avants premières exclusives, des films rares et inédits, des performances live et des rencontres, le tout sur 4 jours ». Tout un programme et de quoi donner quelques idées à Cinézic. Cette année, la programmation très éclectique a mis en avant les femmes avec la chanteuse M.Y.A, un documentaire sur la mythique et regrettée Karen Dalton (j’en vois déjà qui écrasent quelques larmes), ou encore les reines californiennes du Grunge L7. A côté la programmation mêle des raretés avant-gardistes ( The unicorn, évocation du confidentiel Peter Grundzien et sa country psychédélique), des films français grand public comme l’humoristique « La fine équipe ». On y croise les déjantés métalleux nordiques de « Heavy trip » ou le label britannique Trojan, phare des musiques jamaïcaines dans les années 60 et 70. Soit une vingtaine d’œuvres cinématographiques. Enfin Bertrand Dicale, auteur de chroniques radiophoniques réputées, a tenu une conférence sur les musiques créoles.

Plus d’informations sur le site de : #FAME2019

Enfin, le bordelais « Festival musical écran» , festival de documentaires musicaux de Bordeaux. « Créé en 2015, le festival MUSICAL ÉCRAN propose, sur une semaine complète, une sélection de films venus des quatre coins du monde qui reflètent l’énergie créatrice de la musique, à la découverte de musiciens, de mouvements, de scènes, de villes, via les époques, les frontières et les genres musicaux ».

Le festival tiendra sa 5ème édition du 7 au 14 avril (dépêchez-vous, il est encore temps!). 2 prix, une programmation riche et éclectique, 6 salles, avec des animations musicales. On retrouve les standards du moment : « Eric Clapton, life in 12 bars », « Rude Boy, the story of Trojan records », « MATANGI / MAYA / M.I.A» mais aussi Johnny Hallyday, du jazz et du folk et bien d’autres choses. 25 films dont 8 en compétition : une belle affiche.

Leur site : www.bordeauxrock.com

Quant à Cinézic, le festival du film musical de Vernoux-en-Vivarais tiendra sa 4ème édition du 26 octobre au 10 novembre avec 8 films, des animations scolaires, des actions avec Le Repère « club d’ados » et bien d’autres choses à venir.

A l’affiche 

« Green book : sur les routes du sud » de Peter Farelly. USA. 2019. 2h10. Avec Viggo Mortensen, Mahershala Ali et Linda Cardinelli. Servi par des acteurs de qualité, ce film se taille un beau succès et vient d’obtenir l’oscar du meilleur film. Biopic, le film retrace l’histoire, vraie, d’une amitié entre le pianiste noir Dr Don Shirley, de formation et de culture très classiques et son chauffeur d’origine italienne, Tony Vallelonga dit Tony Lip, un peu beauf et un peu raciste, prompt à communiquer avec ses poings et qui révèle au fil du film son « cœur d’or ». Embauché pour conduire (et protéger le cas échéant) son employeur lors d’une tournée en 1962, Tony Lipp va petit à petit découvrir le statut impitoyables des noirs dans le sud profond, découvrir le talent de son patron, lui apprendre à déguster le poulet frit avec les doigts…. Le sortir de quelques mauvais pas, le tout, ce qui ne gâte rien, avec une bonne dose d’humour, pendant que Don Shirley tente avec peine « d’éduquer » son employé. Tout au long du film, les prestations talentueuses au piano de Don Shirley, d’abord dans un registre très classique devant la bonne société, puis avec quelques incursions dans les musiques populaires noires nourrissent le côté musical du film. Un beau film, bien humaniste même si parfois un peu simple, mais pourquoi s’en priver par les temps qui courent. Dans un même registre mais pas du tout musical, le film « Miss daisy et son chauffeur », de Bruce Beresford, sorti en 1989, racontait l’histoire d’une amitié entre vieille dame juive et acariâtre et son chauffeur noir et chrétien.

Vie de l’association 

C’est bien parti : le partenariat avec le Repère, club de jeunes installé à Vernoux est lancé. Une première rencontre a eu lieu le jeudi 21 mars au cours de laquelle beaucoup d’idées ont été évoquées. La suite le 23 avril.

La vidéothèque de Cinézic 

Dernières acquisitions (complément à la liste parue dans Brèves n°3) :

« Sonita » de Rokhsareh Ghaemmaghami, avec Sonita Alizadeh. 2016.

« Transylvania » (version italienne) de Tony Gatlif (Jean Pierre et Françoise)

« Eric Clapton, life in 12 bar ». 2019. De Lili Fini Zanuck.

Sauf indication contraire, ces DVD sont la propriété de Cinézic et donc à la disposition des adhérents.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *